Quotité d’emprunt maximal : règles légales et règles internes

Quotité d’emprunt maximal : règles légales et règles internes

Un  certain nombre d’idées reçues circulent, laissant souvent penser que l’accès au crédit est de plus en plus compliqué. Si cette dernière sentence est certainement vraie, il existe plus souvent qu’on ne le croit des solutions.

  • Règles légales Vs règles internes

La toute prière idée qui circule est qu’il est devenu interdit d’emprunter les frais liés à un achat. C’est en effet une règle légale … qui a été tout aussi légalement retournée. Le but ici n’est pas de faire un cours juridique, mais bien de parler de solutions à des probèmes fréquemment rencontrés …

Ainsi, si vous pouvez offrir une garantie immobilière plus élevée que la valeur du crédit demandée, vous trouverez des banques qui ouvriront à nouveau leur porte. La solution n’est as toujours évidente, mais elle est plus fréquente qu’on ne le crois. Un autre article plus complet traitera de ce point essentiel.

Ensuite, si plusieurs banques seront à nouveau favorables à votre dossier, elles ne le seront pas sans conditions. Certaines exigeront plus ou moins de garanties pour accepter votre demande.

  • On ne peut plus emprunter que 80% de la valeur d’un bien acheté

C’est une autre rumeur quasi généralisée, notamment par le fait que la volonté semble aller en ce sens. Mais ça fait des années que le projet est sur la table, sans pour autant qu’un texte de loi ne l’ait consacré. C’est donc totalement faux !

Par contre, il est exact que les banques, toujours selon leurs règles internes, variables, et selon leur propension à accepter plus ou moins de “risque”, peuvent à nouveau limiter leur prêt à 80% du montant de l’achat. Autrement dit, il vous faudra alors entre 35 et 40% de la valeur de l’achat pour devenir heureux propriétaire.

Nous ne ferons pas ici de longs débats stériles sur l’évolution du risque de crédit immobilier, c’est à dire le risque de défaut de paiement. Mais quand on sait que c’est extrêmement limité, on se demande parfois si … elles ne cherchent pas en effet à ne prêter qu’aux riches !

Laisser un commentaire